(Article de coach Hasna KHOBZI paru au journal Le Soir le 16 avril 2013)  


Sabotez-vous votre vie ?






L’exemple le plus courant de l’auto-sabotage s’appelle l’«approche-évitement» qui exprime la situation où la  personne commence à faire des comportements qui l'empêchent d’atteindre effectivement un objectif au moment où elle est très proche de sa réalisation.

C’est le cas, par exemple lorsque l’on se fixe l’objectif de
commencer à courir deux kilomètres par semaine et que l’on cherche toutes les excuses inimaginables pour arrêter de courir au bout de 1,5 km.

L’auto-sabotage est un sérieux obstacle qui peut vous empêcher de vous auto-actualiser et de réussir.

Chaque fois qu’il y a des échecs répétitifs, vous devez vous poser la question «est-ce que je me fais saboter ?»



1  Pourquoi voudrait-on saboter sa propre vie?

Répondre à cette question nous mène à répondre à une     autre question aussi importante : «Quelle est la motivation et la logique qui résident derrière l’auto-sabotage?».

Ce que l’on ignore, c’est que chaque comportement est généré par une intention positive. Les comportements d’
auto-sabotage peuvent être considérés comme étant des attitudes visant à combler un besoin positif mais ce besoin positif n’est pas conscient.

Ajoutez à cela que la perception que nous nous faisons de notre avenir, après la réalisation de l’objectif, joue un grand rôle dans notre réussite ou notre échec.

Nos croyances négatives par rapport à nous-mêmes           et ce que nous pensons mériter ou ne pas mériter viennent saboter tout résultat positif pour que nous nous confirmions finalement que ce que nous croyons est juste.

Aussi, atteindre un objectif peut signifier pour la partie inconsciente de notre cerveau qu’il n’y aura plus d’objectifs pour après et comme conséquence, nous commençons à craindre une déception émotionnelle.

Dans ce cas, la réaction par l’
auto-sabotage a pour BUT de maintenir un objectif à l’horizon et donc, de rester motivé.


On peut également saboter son objectif pour éviter les conflits avec ses parents, ses collègues, ses directeurs.
Dans ce cas, l’intention positive derrière l’
auto-sabotage est de maintenir de bonnes relations
et d’éviter les conflits   avec les autres.

Une autre raison des comportements d’auto-sabotage est la peur du changement. Le processus du changement est incroyablement effrayant pour la plupart des gens et parfois on fait tout pour l’éviter.

Le subconscient est très puissant et dans ce cas il va délibérément entraver vos efforts pour garder votre
routine normale et pour préserver le confort et la sécurité que la situation actuelle nous garantie.

Si vous êtes en train de vivre actuellement un état d'auto-sabotage, sachez que cela vous empêchera de libérer votre potentiel.




2 Comment arrêter de s'auto-saboter ?

Pour vous débarrasser de l’auto-sabotage, vous devez  d'abord, et avant tout, rester positif.

Un premier diagnostic vous aidera à détecter les domaines où vous vous êtes déjà auto-saboté.

Cherchez ces habitudes dans votre vie qui vous empêchent de réussir. Par exemple, se contenter
du minimum est une
façon d’exprimer la peur de l’échec. Cela peut signifier  également qu'on n’a pas conscience de sa force.

Mais ne soyez pas trop désolé pour vous-même. Tirez des leçons de chaque expérience passée et concentrez-vous sur les solutions au lieu de vous focaliser uniquement sur les problèmes.

Votre succès est de votre responsabilité. Laissez les situations difficiles d’aujourd’hui vous orienter vers le succès et n’oubliez pas d’envisager un plan de secours pour sauver votre réussite.



Avoir un deuxième plan vous permet de maintenir le contrôle de votre objectif et de garder confiance en votre capacité de gérer les circonstances.

Prenez l’habitude de remplacer les pensées négatives par d'autres pensées plus productives orientées vers la réalisation de vos projets.

Votre subconscient doit se nourrir de l’idée que vous méritez le succès que vous cherchez. Ainsi, votre succès deviendra inévitable. C'est tout simplement, savoir appliquer la loi de l'attraction.


Et surtout, ne comptez pas uniquement sur l'aide des autres pour ce changement. Le fait d’attendre l’aide des autres et d’anticiper sur leur soutien, n’est pas toujours une bonne solution car cela suppose que vous pouvez attendre trop des autres. Il faut, donc, compter uniquement sur soi-même car on est le seul responsable de soi-même. Si les autres offrent de l’aide, considérez le comme un BONUS.



En conclusion, vous devez admettre votre peur du changement ou de la réussite. Ne la rejetez surtout pas! Pour parvenir à la surmonter et maîtriser en même temps vos doutes et vos inquiétudes, vous devez arriver à concevoir mentalement une image de ce que vous voulez être.

Vous allez ainsi préparer votre subconscient au changement qui, de son côté, va encourager votre partie consciente d’agir pour vous propulser vers le succès.

(c) Hasna KHOBZI                                                                   Cours suivant


  Vos commentaires :

Cliquez ICI pour nous envoyez vos commentaires !

C'est un cours purement utile de point de vue réalisation des objectifs et surtout comment se progresser en montant l'escalier de la réussite. Concevoir mentalement une image de ce que nous voulons être dès maintenant pourra être la force électromotrice d'une marche jusqu'au bout de nos rêves et se rappeler cette image le matin, toute la journée et le soir va augmenter les chances de la réaliser. Merci Coach pour ce très bon cours et pour vos encouragements.


M. Chihab
***
Stop Sabotage .Merci Hasna Khobzi d'avoir aborder ce sujet qu'est très délicat .Bonne soirée
Mlle Widad
***
Bonsoir Mme, Merci bcp , j'étais soif avant ma lecture de votre article.
Merci encore pour ce partage
M. Bouaabid
***
Merci pour le partage de vos publications sont très intéressantes; enrichissantes et nous sont très très utiles , nous donnent plus de motivation pour évoluer davantage dans nos projets et vie quotidien.
M. Benbrahim
***