ours gratuit 


                                                                                                                             

" Le STRESS ... d'où vient-il ? 
et comment le vaincre ?


    Stress
image Flickr
                 Le stress est la réaction qu’une personne développe quand elle se trouve confrontée à certaines exigences
professionnelles qui épuisent ses ressources internes et quiremettent en cause sa capacité de faire face aux
pressions.

Le cerveau humain se trouve, dans ce cas, face à de nouvelles situations qu’il ne peut pas maîtriser et, donc, il réagit par un stress.
                       
Parfois, tout semble aller bien mais le stress s’installe dans notre vie progressivement sans que nous le remarquions.

Cette dynamique est dangereuse et elle mène droit au mur. Dans le monde du travail, le stress reste l’ennemi numéro un de la santé et de l’équilibre des employés, cadres et hors-cadres. Il peut induire des comportements contre-productifs et négatifs.

Une exposition prolongée au stress qui dure plus que dix ans peut entraîner des complications psychiatriques graves, la complication la plus grave est le « burnout ».

Le stress négatif devient à long terme anxieux, chronique et nocif pour la santé suite au cumul d’hormones quirestent emprisonnées dans le corps.


D’où vient le stress ?

Il faut savoir que c’est notre perception d’une situation qui nous cause le stress et non pas la situation ellemême. Nous percevons la réalité à travers nos filtres nourris par nos croyances à propos de la vie, des gens
et des situations.

Le stress est un mécanisme de défense face à une situation que notre cerveau perçoit comme négative ou dangereuse pour notre survie.

Nous devons tout d’abord remercier cette partie de nous qui veille sur notre sécurité et notre sûreté et qui, par le biais de cette alarme, veut nous avertir du danger qu’elle perçoit devant nous.

Dans notre cerveau, il n’y a pas moyen de distinguer une peur qui menace vraiment notre survie et une peur psychologique.

Pour notre subconscient, une peur de demander une autorisation est considérée comme une peur d’un accident de voiture, l’une et l’autre vont mobiliser le système de défense du corps comme mécanisme de protection face à un danger imminent.

Le corps se met sous tension et produit plus d’adrénaline. Le cœur bat plus vite et amène plus d’oxygène aux muscles afin de se préparer à se battre ou à fuir. La concentration diminue et les sens deviennent plus en alerte. Le système immunitaire entre en fonction et produit un plus grand nombre de globules blancs.

Puisque les mécanismes de réactions physiologiques du subconscient à une peur pour la survie sont les mêmes que pour les peurs émotionnelles,
le corps reste en état d’alerte et de défense permanents. Cet état de dépense permanent épuise le système immunitaire et produits les divers symptômes négatifs du stress tel que la perte de concentration, la perte d’intérêt et de motivation, la diminution de la mémoire et ça continue jusqu’à la fatigue chronique, le «burnout» ou la dépression.

Il n’y a pas un seul déclencheur de stress. Le stress s’installe lorsque plusieurs conditions se réunissent. Les exigences dépassent les limites de la personne, quand la demande va au-delà
de ses capacités et qu’elle se trouve submergée par le travail.

Le manque de soutien moral aux employés, que ce soit de la part de la hiérarchie ou entre collègues, créé les conditions favorables à l’apparition du stress.

En outre, la personne peut devenir victime du stress si elle n’arrive pas à exploiter ses compétences d’une façon optimale et si elle n’a pas de pouvoir de décision dans certaines situations.

Le stress est une expression du corps que la personne vit intérieurement une division entre le désir et la peur.

Comment vaincre le stress négatif ?

Il faut d’abord, retrouver le plaisir de vivre. Dormez bien et mangez des repas équilibrés.

Au niveau relationnel, essayez de reprendre contrôle de vos relations et de changer de réactions face aux situations énervantes.

Soyez plus calme quand vous devez répondre ou intervenir. Reprenez le contrôle de vos émotions et développez des comportements plus apaisés pour préserver votre santé d’abord.

Vous devez apprendre à dédramatiser les choses et à prendre suffisamment de reculface aux situations difficiles.

Pour y parvenir, commencez déjà par accepter le droit à l’erreur pour vous autant que pour vos collaborateurs.

Il est important d’accepter le stress négatif quand on veut le transformer en stress positif.

Posez-vous la question : « De quoi ai-je besoin pour réduire ou éliminer ce stress ? ».

Il faut identifier et changer vos croyances négatives à l’origine de votre stress négatif.

Agissez maintenant !
Apprenez à gérer vos émotions pour vaincre la plupart des stress quisont d’origine émotionnelle.

Oui, je veux participer à votre séminaire "Apprendre à gérer ses Emotions et vaincre le Stress"

1 500,00 dirhams, au lieu de 2 950,00 dirhams jusqu’au 02/01/2014




Comment reconnaît-on le stress positif ?

Le stress positif est caractérisé par l’enthousiasme, l’excitation et la passion d’accomplir.

Il est relié à des émotions positives. On le nomme aussi le stress des gens en bonne santé. Le stress positif est aïgu et il pousse à agir et à « se dépasser » en mobilisant toutes les ressources pour atteindre ses objectifs.

Il est utilisé chez les sportifs de haut niveau et en management comme un outil de « motivation ».

Sur la ligne d’arrivée, la fierté de la réussite et la satisfaction du travail accompli nous font vite oublier les périodes de stress et le chemin difficile que nous avons pris.

Il est important de signaler que le stress positif est positivement sain pour la santé. Les hormones quise libèrent à petites doses permettent au corps de bénéficier de périodes de récupération et de relâchement.

Pour créer un climat favorable au stress positif, il faut qu’il y ait un équilibre entre les compétences et les intérêts de la personne d’une part et d’autre part, lesconditions de travail.

Le «trop» et le «pas assez» sont des facteurs stressants, le manque d’intérêt au travail et le manque de reconnaissance sont aussistressants que la surcharge permanente et les demandes contradictoires.

Le management par le stress peut donner des résultats très rapides tout en préservant l’autosatisfaction des collaborateurs de la démarche et des résultats.

Il faut faire attention dans ce cas pour ne pas basculer vers une dégradation du rendement de son équipe.

La frontière entre le stress positif et le stress négatif est très fine. Nous connaissons tous le rôle du stress positif comme moteur de la motivation et le passage à l’action.

Ce qu’on ignore au sujet du stress positif, c’est qu’il peut renforcer les défenses immunitaires. Une récente étude qui a été détaillée dans un article de Futura Santé a dévoilé qu’un environnement qui délivre un certain nombre de stimulis assimilés à un stress positif permettrait de mieux lutter contre une maladie comme le cancer.

Finalement, un peu de stress positif est utile pour aboutir à la réalisation de soi.

(c) Hasna KHOBZI                                                                   Cours suivant

  Vos commentaires :
Cliquez ICI pour nous envoyez vos commentaires !

C'est vrai, prendre du plaisir au travail est une chose qui m'a permis de vaincre le stress négatif ! Merci pour cet article!
M. Hamid ZEMRANI 
***

Oui, je veux participer à votre séminaire "Apprendre à gérer ses Emotions et vaincre le Stress"

1 500,00 dirhams, au lieu de 2 950,00 dirhams jusqu’au 02/01/2014